Bandeau
Lycée Français Charlemagne
Pointe-Noire, Congo

Conférence de M. Jean Nzoho sur les masques et statues punus et tékés.
Article mis en ligne le 10 février 2014
Imprimer logo imprimer imprimer en pdf

M. Jean Nzoho vient ces mois de janvier et de février dans les quatre classes de CM1 nous présenter des masques et statues punus et tékés afin de nous préparer à notre classe transplantée à Dolisie. En effet, nous y visiterons la célèbre collection de masques de M. Athané (encore appelé M. Gaps).

Nous apprenons ainsi que les statues tékés sont souvent masculines avec des bras collés au corps et repliés sur la poitrine, sans se toucher, un creux au niveau du ventre pour y mettre les gris-gris, et des scarifications sur toute la longueur du visage.

Les masques punus sont facilement identifiables grâce à l’argile blanche qui les recouvre. Ils sont souvent très expressifs. Les masques femelles peuvent porter des scarifications frontales et temporales, tandis que les masques mâles n’ont que des scarifications frontales, et ils sont parfois surmontés d’un oiseau- un perroquet- symbolisant le bon orateur.

Merci beaucoup à M. Nzoho pour la qualité de son intervention et ses qualités didactiques.





RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013 © Lycée Français Charlemagne - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.34
Hébergeur : OFIS