Bandeau
Lycée Français Charlemagne
Pointe-Noire, Congo

L’échange théâtral Congo-France fête ses 10 ans !
Article mis en ligne le 12 novembre 2014
Imprimer logo imprimer imprimer en pdf

Pendant trois jours, les élèves des Lycée Victor Augagneur, Charlemagne et de « l’Espace enfant » ont travaillé les premières chansons qui composaient l’œuvre. Les répétitions pour les Pontenégrins ont eu lieu du lundi 20 au vendredi 24 octobre. Pendant ces quelques jours, ils ont pu affiner leur technique de chant, et leur expression orale, en attendant tous patiemment d’être enfin au complet.
Après ce qui ressemblait à une éternité, les retrouvailles s’annonçaient. L’année dernière, les élèves des Lycée Victor Augagneur et Charlemagne sont allés en France dans le cadre d’un échange culturel autour du théâtre avec le Lycée Joachim du Bellay à Angers.
C’est à l’Aéroport Antonio Agostino Neto de Pointe Noire qu’ont été accueillis les Angevins. Cette nuit du 24 octobre, les élèves du Lycée Joachim Du Bellay ont foulé le sol congolais pour la première fois ! Le bonheur de se rencontrer ou de se retrouver a pris place. Ce fut un premier jour marquant qui annonça le début de l’aventure.
Le lendemain commençaient déjà les premières lectures de la pièce Ah Dieu ! Que la guerre est jolie… adaptée de Charles Chilton.

Puis il a fallu distribuer définitivement les rôles. Ce fut un travail difficile pour le metteur en scène, Jack, d’autant plus que l’effectif s’élevait à trente et un jeunes comédiens d’horizons différents. Alternant entre des répétitions autour de la compréhension et la lecture du texte et des essayages minutieux pour les filles puis les garçons, le travail fut rude pour tout le monde. Un apprentissage des chansons de la pièce était nécessaire avec Juliana, professeur de musique au Lycée Charlemagne, Gilles Mathieu et Nicole Allard.

Les élèves étant assez éparpillés, il a fallu du temps pour que cette troupe arrive à une unité. C’est en se serrant les coudes que les élèves ont pu avancer « Tous comme un seul Homme dans superbe élan s’élancèrent en avant ». Dans une bonne ambiance de travail avec des encadreurs de bonne compagnie, des camarades solidaires, et de l’humour qui ne manquait jamais à l’appel, le défi a été surmonté.
La première représentation s’effectua au Centre Culturel YARO à LOANDJILI le mardi 4 novembre. S’en suivit une représentation mercredi  novembre au Forum MBONGUI, une autre le jeudi  novembre à l’INSTITUT FRANÇAIS, et la dernière vendredi 7 novembre au Lycée Victor Augagneur. Résultat : un public comblé et un spectacle, qui malgré quelques détails, restait louable.

Ce dernier vendredi de fête pour annoncer la fin du projet était aussi un jour de tristesse. Toutes les bonnes choses ont une fin. C’est le soir même que les élèves se sont retrouvés à l’aéroport Antonio Agostino Neto de Pointe-Noire. Il était impossible pour chacun de retenir ses larmes, même les plus forts ont vacillé.
C’est avec le cœur lourd et plein de souvenirs que se sont quittés les Pontenégrins et les Angevins. C’est une règle des plus douloureuses, mais c’est une règle que de se quitter.
Tous se sont séparés avec l’espoir de vite se retrouver, l’an prochain en 2015…

Elisée Soumbou, TL




Dans la même rubrique





RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013 © Lycée Français Charlemagne - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.34
Hébergeur : OFIS