Bandeau
Lycée Français Charlemagne
Pointe-Noire, Congo

La cérémonie de commémoration de l’armistice du 11 novembre
Article mis en ligne le 24 janvier 2014
Imprimer logo imprimer imprimer en pdf

Lundi 11 novembre, nous sommes partis au rond-point Kassaï pour chanter la Marseillaise.
Il y avait des marins français, la fanfare congolaise, le maire, le Consul de France, le préfet, le capitaine et le sous-préfet. En attendant d’autres personnes, deux soldats s’entrainaient pour déposer les gerbes de fleurs. Les marins disaient : armes, repos. Ils étaient très sérieux. Quand tout le monde était là, les soldats ont déposé pour de vrai les fleurs en même temps que la fanfare jouait.
Après, nous avons chanté la Marseillaise. Des mamans nous ont filmés. Certains élèves se sont fait interviewer et on a été pris en photo devant les marins. Le préfet nous a serré la main.
Après, nous sommes allés chez le Consul prendre l’apéritif. Il y avait une chienne qui s’appelait Arta. Enfin, le Consul nous a autorisés à jouer dans son grand jardin.
Au départ, une grande partie de la classe était stressée et surtout on était impressionnés par les armes des militaires. Finalement, nous avons bien chanté et nous avons été félicités.

Les élèves de CM1C





RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013 © Lycée Français Charlemagne - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.34
Hébergeur : OFIS